Logo fr Global Faire un don

Bases de données: Vers l'abolition de l'asservissement légalisé des migrants grâce au partage d'information

GlobalModifier

Détails du document

 

Impression et sauvegarde

Article de quotidien

Coup de hache dans la francisation

Date

2004-04-05

Auteurs

Laura-Julie Perreault

Résumé

Les effets du dernier budget du ministre des Finances Yves Séguin se font
déjà sentir parmi la population immigrante du Québec. Forcé d'épargner, le
ministère de l'Immigration doit sabrer les mesures incitatives touchant
l'apprentissage du français et doit mettre fin aux cours de langue dans les
Carrefours d'intégration.

L'allocation de quelque 150 $ versée chaque semaine aux immigrés pour leur
permettre de se libérer du travail et de suivre des cours de français
rétrécira à 30 $ à partir du mois de mai et portera dorénavant le nom
d'allocation à la participation.

L'autre coupe touche tous les cours de français donnés dans les Carrefours
d'intégration du Québec. À partir de septembre, ces cours seront redéployés
dans les cégeps, les universités et les écoles secondaires. Le Ministère
prévoit ainsi économiser quelque 2 millions annuellement en frais de
location de salles de cours.

Selon ceux qui travaillent auprès des nouveaux arrivants, ces deux mesures
auront un seul résultat: ralentir la francisation. « Dans les crédits qui
ont été présentés, on voit des coupes de l'ordre de 15 millions et c'est
surtout la francisation qui écope », note Stephan Reichhold, directeur
général de la Table de concertation des organismes au service des personnes
réfugiées et immigrantes.

Titre du journal

La Presse

Mots-clés

immigration, francisation, coupure, intégration

Secteurs économiques

General relevance - all sectors

Types de contenu

Past policies

Pertinence géographique

Quebec

Langues

Français