Logo fr Global Faire un don

Bases de données: Vers l'abolition de l'asservissement légalisé des migrants grâce au partage d'information

GlobalModifier

Détails du document

 

Impression et sauvegarde

Article électronique

DANS LES CHAMPS DU QUÉBEC : DES TRAVAILLEURS ET DES TRAVAILLEUSES DE SECONDE ZONE

Date

2019

Auteurs

Mostafa Henaway et Amélie Nguyen

Résumé

* Cet article fait partie du Bulletin des membres de l’IRIS, Fractures, NUMÉRO 05. VOLUME 04. JUIN 2019. *

Avec le printemps revient le temps de préparer les terres pour une nouvelle saison agricole. Les premiers travailleurs et travailleuses migrants temporaires (TMT) sont arrivés il y a quelques semaines pour permettre, cette année encore, que le Québec produise la récolte qui remplira les étals des marchés, les tablettes des épiceries.

Malgré leur fonction essentielle pour les communautés, pour l’économie et pour la souveraineté alimentaire, ces travailleuses et travailleurs subissent une discrimination systémique qui mène trop souvent à des violations importantes de leurs droits. Dans le système capitaliste global, le travail migrant représente en quelque sorte une manière de maintenir des conditions de travail moindres que celles des travailleurs locaux, au bénéfice des entreprises québécoises.

Mostafa Henaway
Organisateur communautaire au Centre des travailleurs immigrants (CTI)
Amélie Nguyen
Coordonnatrice du Centre international de solidarité ouvrière (CISO)

Éditeur

CISO

Fichiers joints

Liens

Secteurs économiques

General farm workers

Pertinence géographique

Canada, Ontario, Alberta, Manitoba, Quebec, Colombie-Britannique, Autres provinces, Fédéral, Nouvelle-Écosse et National relevance

Langues

Français