Logo en Global Donate now

Online Database: Working for the abolition of legalized migrant enslavement through information sharing

GlobalChange

Campaign Details

 

Print and save

Image Thumbnail

Un Statut pour tous! Status for all! Papeles par todas y todos!

Date and time

2012.04.01, 9:00 AM

Description

La demande «Un Statut pour toutes et tous» constitue une demande pour un programme de régularisation complet, continuel et ouvert à toutes les personnes vivant à Montréal, au Québec et au Canada et qui n’ont pas un statut à part entière (c’est-à-dire qui se sont pas résidents permanents ou citoyens canadiens). Les programmes de « régularisation » ont été appelés des « amnisties » dans d’autres pays, mais nous préférons ne pas utiliser ce terme puisque les immigrant(e)s n’ont pas à s’excuser ou demander à être pardonné(e)s pour avoir pris la décision parfaitement légitime et compréhensible d’immigrer dans une autre partie du monde, que ce soit pour des raisons politiques, économiques ou autres.

Les immigrant(e)s sans-papiers et les travailleurs et travailleuses temporaires sont parmi les plus exploité(e)s sur le marché du travail et dans la société en général. Leur existence crée une réalité fondamentalement injuste au sein de nos communautés, où certaines personnes ont accès aux droits et services fondamentaux – tels que l’éducation, les soins de santé et les normes de travail – et d’autres non. Un individu qui n’a pas de statut, ou qui n’a pas un statut à part entière en tant que résident, peut être exploité plus facilement puisqu’il ou elle vit dans la peur d’être déporté(e). Ces personnes vivent souvent dans la peur, l’angoisse et l’isolement.

Autrefois, le fait d’offrir des droits et services à des personnes, tout en refusant systématiquement ces mêmes droits et services à d’autres était justifié en faisant appel au racisme ou à des fausses idéologies de supériorité culturelle. Au 21ème siècle, cette inégalité de droits est une caractéristique propre à l’apartheid. Les individus et les familles émigrent pour des raisons tout à fait compréhensibles et légitimes. En demandant un Statut pour Toutes et Tous nous rejetons l’apartheid global et l’apartheid interne, et choisissons d’agir en solidarité avec toutes les personnes migrantes.

En demandant un Statut pour Toutes et Tous nous voulons détruire la peur et l’isolement associés à la réalité d’être sans-papiers. Demander un statut pour toutes et tous, c’est rejeter les tactiques de division et la catégorisation que l’État fait des immigrant(e)s, entre «méritants» et «indignes» ou entre «bons» et «mauvais». Nous avons pour but la création d’une vraie solidarité et d’une réelle entraide entre immigrant(e)s, qu’ils ou elles soient des nouveaux(elles) arrivant(e)s , des travailleur(euse)s sans papiers, des réfugié(e)s ou des travailleur(euse)s temporaires.

Simplement, un Statut pour Toutes et Tous veut dire que tou(te)s les résident(e)s du Canada recevront la documentation nécessaire leur donnant accès à la résidence permanente ou à la citoyenneté canadienne. Cette documentation leur permettra d’avoir les mêmes droits et accès aux services que quiconque d’autre. Essentiellement, un Statut pour Toutes et Tous veut dire que nous luttons pour que tous les résidents et toutes les résidentes, peu importe leur origine, puissent vivre dans la dignité en tant qu’êtres humains.

Coordinated by

Endorsed by

File Attachments

Links

Economic sectors

Agriculture and horticulture workers, Occupations in services - Domestic work, Sales and service occupations - general, Trades, transport and equipment operators and related occupations - general, Natural resources, agriculture and related production occupations - general, Labourers in food, beverage and associated products processing, Dancers, and Other

Content types

Policy analysis

Target groups

(Im)migrants workers, Policymakers, Public awareness, Unions, and NGOs/community groups/solidarity networks

Geographical focuses

Canada, Ontario, Alberta, Manitoba, Quebec, British Columbia, Other provinces, Federal, Nova Scotia, and National relevance

Languages

French, English, and Spanish