Logo en Global Donate now

Online Database: Working for the abolition of legalized migrant enslavement through information sharing

GlobalChange

Document Details

 

Print and save

Report/Press release

Aidez-nous à tenir le Centre travailleurs et travailleuses immigrants ouvert!

Date

2013

Authors

Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)

Responsible institution

CTI

Full text

(English below)
Aidez-nous à tenir le Centre travailleurs et travailleuses immigrants ouvert en 2013!

Le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants vient de connaitre l'une de ses années les plus intenses durant laquelle de plus en plus de travailleuses et travailleurs courageux, parfois sans statut, ont continué de lutter pour le respect et la protection au travail contre des patrons qui croient que la violence en milieu de travail est justifiée en particulier si le travailleur est un nouvel immigrant ou une personne sans statut. L’équipe et les volontaires du centre accompagnent quotidiennement les travailleuses et travailleurs dans leur lutte. Pour des personnes qui déposent des plaintes, il faut de nombreuses heures pour préparer la défense des cas, rechercher les informations nécessaires, apporter un soutien aux travailleurs et faire preuve d'une grande détermination pour gagner, permettant de créer des précédents, contre toute attente. Et nous gagnons. Les exemples incluent les prestations de l’assurance-emploi et de la santé au travail pour ceux qui ont perdu leur emploi comme les travailleurs étrangers temporaires. Par exemple, un travailleur aura reçu de la part de son ancien employeur des indemnités de départ supérieures à ce qu'il aurait reçu de la Commission des Normes de Travail, après un congédiement injustifié. Nous sommes témoins des abus quotidiens subis par les individus intégrés au Programme des travailleurs étrangers temporaires et nous aidons les travailleurs à naviguer dans les rouages complexes de ce programme.

Mais ce n’est pas tout. Nous allons au-delà des réussites individuelles et cela dans deux directions. Tout d'abord, nous faisons campagne pour un changement de politique. Nous travaillons dans deux domaines : le Travail temporaire d’agence de placement et le Programme des travailleurs étrangers temporaires. Nous décrivons ces campagnes dans le bulletin ci-joint. Deuxièmement et surtout, les travailleurs eux-mêmes sont les interlocuteurs directs et les premiers acteurs de ces campagnes. Le CTI est un projet politique dans le sens où il encourage la construction du pouvoir de chacun, ainsi que la constitution d’une voix collective pour les travailleurs immigrants, avec ou sans statut. C'est la partie intéressante du travail et aussi la plus inspirante. Récemment, nous avons eu une réunion qui a rassemblé environ 60 travailleurs, aides familiaux résidents, salariés d’agences de placement et travailleurs étrangers temporaires. Ils ont partagé des histoires d'abus et d'exploitation et le plus important est qu‘ils ont travaillé ensemble afin de présenter des revendications à la Ministre du Travail du Québec. Le bureau de la Ministre a accepté de rencontrer une délégation de travailleuses et travailleurs pour discuter de ces questions. Nous vous tiendrons informé de la suite du processus.

Cette présente lettre a pour objectif de vous demander votre soutien financier. Malgré les succès et les réalisations importantes du CTI au cours de cette dernière année, nous avons connu de nombreux mois pour lesquels il était nécessaire de retarder le paiement du loyer, souvent de plusieurs semaines. Actuellement, les bénévoles effectuent la plupart des travaux du Centre avec un organisateur actuellement salarié grâce à une subvention à court terme d’Emploi Québec et un autre à partir d’une subvention spéciale du même service. Nous avons fait des progrès avec les syndicats et nous sommes en discussion avec plusieurs des grandes centrales syndicales du Québec pour un soutien régulier. Il y a une prise de conscience croissante de l'importance du CTI considéré comme une composante incontournable du mouvement syndical en général. Les agences de placement temporaire et le Programme des travailleurs étrangers temporaires font partie d'une attaque plus large contre les standards de travail et de vie de tous les travailleurs y compris de ceux bénéficiant de la protection syndicale. Les syndicats comprennent l'importance du CTI quant à l’organisation et au soutien des travailleurs qui échappent à toute forme de protection. Avec les syndicats, notre objectif à long terme est de réunir suffisamment de fond afin de payer de manière durable le salaire d'un organisateur communautaire. Nous continuons évidemment à appliquer régulièrement pour obtenir des subventions du gouvernement et de certaines fondations et réaliser des partenariats dans des projets académiques, mais avec un succès limité dans un contexte de compression budgétaire. Nous avons donc besoin de votre aide. Si vous soutenez les objectifs du centre, s'il vous plaît, donnez généreusement et soutenez nos campagnes pour la justice pour les travailleuses et travailleurs immigrantes!

Possibilités :
Faire un don via Paypal sur notre site. Vous pouvez donner un don unique ou un don mensuel régulier. http://iwc-cti.ca/
Vous pouvez aussi faire un don au CTI par l'Institut québécois de la recherche et de l'éducation internationale. Les chèques doivent être remplis avec le nom complet (Institut québécois de la recherche internationale et de l'éducation). Et vous recevrez un reçu pour dons de charité. Ou vous pouvez faire un chèque au Centre des travailleurs immigrants et de l'envoyer à notre bureau 4755 Van Horne # 110 Montréal, Québec H3W 1H8

---
Photo de Mayworks 2013!!
http://quelquesnotes.wordpress.com/2013/05/13/110513-2/

Campagne sur le travail précaire
=>(english)http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/story/2013/05/01/quebec-foreign-worker-agricultural.html
=>(english)http://www.montrealgazette.com/news/Foreign+workers+face+changing+landscape/8323510/story.html
=>(francais)http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/04/05/003-travailleurs-immigrants-protection.shtml
=>(francaise)http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/377067/le-cauchemar-de-maher

*****************************************************************************************************************************

Help us Keep the Immigrant Workers Centre open in 2013!!!

The Immigrant Workers Centre has experienced one of it busiest years as more and more courageous workers, sometimes without status, fighting for respect and protection against bosses, who believe that workplace abuse is justified particularly if the worker is a recent immigrant or someone without status. Staff and volunteers at the centre accompany workers in their fight back. For individuals with grievances, it takes many hours to prepare cases, do the research, support given to workers and with determination to win, there have been setting precedents cases against all odds. And we do win. Examples include unemployment and occupational health benefits for those who have lost jobs as temporary foreign workers. In another case, a worker was given severance benefits far beyond what she would have received from the Commission des Normes de Travail. We see the daily abuses of the Temporary Foreign Workers Program and help workers navigate the complexities of it.

But this is not enough. We go beyond individual successes in two ways. First, we campaign for policy change. We are working in two areas: Temporary Placement Agency Work, and the Temporary Foreign Workers Program. We describe these campaigns in the accompanying newsletter. Second and perhaps more important, workers themselves, are the spokespeople and witnesses for these campaigns. The IWC is a political project in the sense that it supports building power and a collective voice for immigrant workers, both with and without status. This is the exciting part of the work and the most inspiring. Recently we held a meeting that brought together approximately 60 workers, domestics, and those employed through temporary employment agencies and those in the temporary foreign workers program. They shared stories of the abuse and exploitation but more important worked together to present demands to the Quebec Minister of Labour. The minister’s office met to discuss these issues. We will share more as the process unfolds.
This letter is to ask for your financial support. Despite the successes and the important achievements of the IWC during the past year, there have been many months where we had to decide whether to delay the rent or pay, often for weeks at a time. Currently, volunteers carry out most of the work at the centre with one person currently on staff, one on a short-term grant from Emploi Quebec and the other on a special grant from that office. We have made progress with trade unions and are in discussion with several of the large unions in Quebec for support. There is a growing understanding of the importance of the IWC as a component of the broader labour movement. Both temporary placement agencies and the Temporary Foreign Workers program are part of a wider attack on the living standards of all workers. Unions understand the importance of the IWC in organizing and supporting those workers. Our longer-term goal with the unions is to raise enough on a recurrent basis to pay the salary of one organizer. We continue to apply for both government and foundation grants and enter into partnerships with academic projects, but with limited success in an environment of budget compression. We need your help. If you support the goals of the centre please give generously and support our campaigns for justice for immigrant and migrant workers!
Sincerely

Eric Shragge
President
Board of Directors

Please donate through Paypal on our website. http://iwc-cti.ca/ You can give a single donation or a recurrent monthly donation.

Or you can make a check payable to the Immigrant Workers Centre and mail it to our office 4755 Van Horne #110 Montreal Quebec H3W 1H8

Links

Economic sectors

General relevance - all sectors

Content types

Support initiatives

Target groups

(Im)migrants workers, Public awareness, Unions, and NGOs/community groups/solidarity networks

Geographical focuses

Quebec

Languages

French and English