Logo en Global Donate now

Online Database: Working for the abolition of legalized migrant enslavement through information sharing

GlobalChange

Document Details

 

Print and save

Newspaper article

Enquête sur de présumés échanges irréguliers de travailleurs étrangers

Date

2012-07-12

Authors

Radio-Canada.ca

Abstract

Service Canada enquête actuellement sur deux entreprises qui se seraient échangé des travailleurs étrangers sans permis, a appris Radio-Canada.

Newspaper title

Radio Canada

Publisher

Radio Canada

Full text

Les autorités canadiennes ont appris le 14 juin dernier que l'entreprise Services Paysagers Martin Gagné embauchait des travailleurs étrangers sans y être autorisée.

La semaine dernière, les employés étrangers étaient toujours en poste. Deux d'entre eux, des Guatémaltèques, affirment travailler pour Jean Lemay, un propriétaire agricole qui les envoie travailler chez Martin Gagné quand il manque d'offre de travail de son côté.

Lorsqu'il a été interrogé par Radio-Canada, Martin Gagné a assuré qu'il faisait affaire avec une agence pour l'emploi de son personnel. Mais selon les informations recueillies, c'est bien avec la Ferme Jean Lemay, qui embauche près de 200 travailleurs étrangers saisonniers, qu'il fait affaires.

Le propriétaire de Ferme Jean Lemay dit que les employés rencontrés chez Martin Gagné travaillent pour lui, mais dans le cadre de « contrats en association avec M. Gagné dans le paysagement et dans le tondage de gazon, surtout parce qu'on veut développer ça nous ici ».

La Fondation des entreprises en recrutement de main-d'oeuvre agricole étrangère, la FERME, gère des programmes gouvernementaux en vertu desquels deux entreprises peuvent recourir aux mêmes travailleurs étrangers. Les dirigeants doivent cependant présenter une demande conjointe et les conditions de travail doivent être les mêmes au sein des deux entreprises, tout comme les salaires.

Selon la fondation FERME, Jean Lemay est inscrit à ses programmes, mais ce n'est pas le cas de Martin Gagné.

Un salaire moindre

En vertu des barèmes gouvernementaux, les employés dans le domaine agricole sont payés 9,90 $ l'heure. Dans le domaine de l'aménagement paysager, le salaire est de près de 12,50 $ l'heure, somme à laquelle doivent s'ajouter les primes d'heures supplémentaires.

Les employés qu'a rencontrés Radio-Canada disent qu'ils sont payés 9,90 $ l'heure lorsqu'ils travaillent pour le paysagiste Martin Gagné, soit 2,60 $ de l'heure de moins que ce que prévoient les barèmes gouvernementaux pour ce domaine.

Selon l'Union des producteurs agricoles, qui « ne cautionne pas cette situation-là et les agissements de M. Lemay dans ce dossier-là », ce n'est pas la première fois que Jean Lemay agit de la sorte, et il déjà reçu un avertissement à ce sujet.

Jean Lemay soutient qu'il respecte les règles des programmes, mais ce n'est pas l'avis des dirigeants de FERME, qui compte l'exclure de leur association.
« Les travailleurs, ce sont des êtres humains qui doivent être respectés et doivent se sentir en sécurité ici et non pas comme des balles de ping-pong. » — René Mantha, directeur général de FERME

Links

Economic sectors

Agriculture and horticulture workers and Landscaping and grounds maintenance labourers

Content types

Documented cases of abuse

Geographical focuses

Quebec

Languages

French